Grindr défend les droits des homosexuels en Chine

L’application de rencontres Grindr a lancé une initiative pour venir en aide aux homosexuels chinois afin de défendre leurs droits.

L’application vient d’annoncer un partenariat avec Beijing Gender Health Education Institute, une association chinoise à but non-lucratif créée en 2002 venant en aide aux LGBT sur les problèmes de genre, familiaux ou sexuels. Ensemble, ils lancent la campagne Grindr For Equality afin de sensibiliser sur l’égalité en Chine, pays où l’homosexualité et la transidentité sont des sujets tabous. En effet, la relation entre personnes de même sexe n’est plus un crime depuis 1997 et l’homosexualité n’est plus considérée comme une maladie mentale seulement depuis 2001.

Grindr For Equality est une initiative de l’application afin de faire avancer la cause pour la communauté LGBT à travers le monde surtout dans les pays comme la Chine où la communauté n’est pas ou peu reconnue.

Jack Harrison-Quintana, un activiste de National Gay and Lesbian Task Force, vient d’être nommé à la tête de l’initiative par Grindr. Son rôle est de réaliser des partenariats comme celui fait avec Beijing Gender Health Education Institute afin de les aider à mieux informer la communauté LGBT locale sur la prévention et à faire avancer les droits civiques.

Joel Simkhai, CEO de Grindr, estime que le rôle de l’application n’est pas seulement de mettre en relations des hommes mais aussi de leur permettre d’être heureux dans le pays où ils vivent.

Chez Grindr, nous avons toujours constaté une influence positive sur la communauté lesbienne, bi, gay, trans et queer qui lutte contre tant de forces extérieures pour former les relations romantiques que nous voulons – que ce soit la famille, le rejet social ; l’injustice raciale ; la marginalisation économique ; ou le fanatisme religieux.

Nous voulons aider la communauté LGBTQ à être reconnue et à aller au-delà du traumatisme que nous vivions, peu importe dans quel pays nous vivons et, nous faisons appel à nos utilisateurs de faire preuve de la même solidarité avec les autres à travers le monde.

En Chine, l’application compte tout de même 5 millions de comptes actifs.

Source : Pink News