Jeffrey Tambor quitte la série Transparent après plusieurs accusations d’harcèlement sexuel

L’acteur qui interprète l’héroïne de la série, Maura Pfefferman, est accusé d’harcèlement sexuel. Il décide alors de quitter la série.

Depuis qu’a été dévoilée ladite affaire Weinstein, les accusations de harcèlement – dans les meilleurs des cas – pleuvent à Hollywood. Après Kevin Spacey – qui obtient le prix du coming out le plus creepy de l’histoire d’Hollywood, c’est au tour de Jeffrey Tambor d’être accusé de harcèlement sexuel.

L’acteur de 73 ans a été accusé en premier lieu par une de ses anciennes assistantes sur le tournage mais, c’est l’accusation de l’actrice transgenre Trace Lysette qui emmène Tambor à partir du show. Elle affirme qu’il s’est frotté à elle entre les prises et qu’il a multiplié les remarques crues à son égard.

Si Tambor quitte la série de lui-même peut être un geste plutôt honorable, la justification de celui-ci l’est nettement moins malgré ses excuses.

J’ai déjà dit à quel point je regrettais profondément mes actions qui auraient pu être mal interprétées, affirme-t-il, l’idée que je puisse délibérément harceler quelqu’un est complètement faux. Étant donné l’atmosphère politisée qui survole nos plateaux, je ne vois pas comment je peux retravailler sur Transparent.

Comme si les deux accusations étaient des actes politiques. Il y a toujours le bénéfice du doute mais admettons que ce n’est pas très classe de sous-entendre que c’est dans l’ère du temps.

De toutes manières, Amazon, producteur de la série TV, envisageait justement de se séparer de l’acteur après la première plainte. Peut-être qu’à l’instar de Netflix avec Kevin Spacey, Tambor a plusieurs affaires à charge et que le géant du e-commerce préférait anticiper le mouvement.

Maintenant, rien ne semble indiquer que la série Transparent va s’arrêter, on a du mal à voir comment… Peut-être en mettant une vraie femme transgenre en héroïne de la série, ce qui serait pas plus mal.

Source : Libération